Résultat :

Mouzillon 3 15 5 Le Pellerin

C’est dans un contexte très particulier lié à la CORONA de VILNIUS que le club de MOUZILLON avait décidé de maintenir la cérémonie pongiste de ce dimanche matin, la salle des étoiles possédant une jauge inférieure à 1000 personnes n’étant pas soumise aux restrictions préfectorales vis-à-vis des activités sportives.

Les PELERINS à la recherche de l’antidote dont ils avaient entendu parler lors de leurs multiples voyages sont arrivés en groupe pour en découdre, la cérémonie pouvait débuter à l’heure.

Les écrits plutôt en faveur de MOUZILLON semblaient avoir gravé dans le marbre l’issue de la cérémonie dominicale, les belles disputées dès le premier match en A comme en B prouvaient que la réalité pouvait être toute autre…. Bref Thomas et Claude mal réveillés lançaient le débat avec 2 premiers points.

La machine était lancée, tous les membres motivés de l’équipe apportaient successivement leur pierre à l’édifice (même les moins habitués aux victoires) avec 6 autres points dont le double de B : Et hop 8/0.

Le moral des PELERINS était en berne pourtant une défaillance des vedettes Thomas et Romain s’accordant chacun une magnifique contre à -300 et -200, (une faiblesse qui pourrait couter cher à Romain pour négocier sa mutation….pourvu que LA CHEVROLIERE ne revienne pas sur son contrat)

Les PELERINS retrouvaient la hardiesse et anéantissaient le double A en 3 sets, Stéphane se battait comme un lion mais les problèmes gastriques de Thomas (pour digérer sa contre) l’empêchait de réagir : 9/4 à la mi-temps pour MOUZILLON.

Tout le monde déplorait une trop longue coupure sportive entre la 2ème et 3ème journée mais il faut reconnaitre qu’elle fut bénéfique pour certains ou alors c’est la montée de sève du printemps qui donnait des ailes à Stéphane et Christophe qui ne connaissaient plus le gout de la victoire. Quelle joie de les voir de nouveau sourire.

Nicolas assurait son rôle de suppléant-capitaine avec une grande rigueur et faisait virevolter ses revêtements spéciaux pour capitaliser 3 points de plus.

Devant une foule en liesse et sous les applaudissements de Guillaume qui en oubliait ses douleurs, l’antidote du vignoble pouvait être servi.

Heureux et comblés d’être immunisés LES PELERINS serrèrent des mains sans crainte et reprirent la route, ils avaient ce qu’ils étaient venus chercher…..

 

FIN

Reporter du jour : Claude


Commentez l’évènement

Jean BOITEAU le samedi 14 mars à 10:01

Quelle plume Claude, si particulière et bien à lui; comme ton jeu à la table.

Bravo

Christophe GAUTREAU le mercredi 11 mars à 19:58

Quel grand écrivain ce Claude!! Commentaire inspiré illustrant parfaitement cette rencontre où tout le monde s'est mis au diapason afin de rendre honneur à cette équipe de D1 qui s'était noyé dans la médiocrité lors de la dernière journée à Nantes. Un gros bisou à notre capitaine Guigui qui ne peut nous accompagner sportivement mais reste très actif en tant que superviseur et supporter.  

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.